Economie : Les efforts du Maroc salués à Damas
Les participants à la 6e la réunion générale du Groupe d'action financière du Moyen-Orient et d'Afrique du Nord pour la lutte contre le blanchiment d'argent et le financement du terrorisme, dont les travaux ont pris fin mardi à Damas, ont salué les efforts déployés par le Maroc en matière de lutte contre ces deux fléaux.

Dans leurs interventions, les délégations ont, dans leur majorité, loué les efforts du Royaume au niveau législatif, en référence à la loi relative à la lutte contre le blanchiment d'argent et au financement du terrorisme, ont déclaré à la MAP des sources proches du Groupe.

Les participants ont également exprimé leur satisfaction du niveau de coopération internationale du Maroc en matière de lutte contre le blanchiment d'argent et le financement du terrorisme aussi bien au niveau bilatéral que multilatéral.

Selon les mêmes sources, le Maroc répond aux 24 des 29 recommandations adoptées comme critères d'évaluation, qualifiant de "positif" et d'"inédit" ce résultat, en raison des difficultés qui entravent la mise en œuvre des dites recommandations.

Le Maroc a participé à cette réunion par une délégation comprenant des représentants des ministères des Finances, des Affaires étrangères et de la Coopération, de la Justice, ainsi que de Bank Al-Maghrib.

Le Groupe d'action financière du Moyen-Orient et d'Afrique du Nord pour la lutte contre le blanchiment d'argent et le financement du terrorisme a été créé le 30 novembre 2004 à Bahreïn.

Ce Groupe, dont le Maroc est l'un des fondateurs, a pour objectifs l'adoption des mesures efficientes, à travers toute la région, pour lutter contre le blanchiment d'argent et le financement du terrorisme.

Le Groupe, dont le siège est à Manama, ambitionne également la mise en application des recommandations du Groupe d'action financière internationale pour la lutte contre le blanchiment d'argent et le financement du terrorisme, ainsi que les chartes et les conventions des Nations unies y afférentes.


source : map